Ma photo Christian Julia / Auteur
Rechercher :
> Qui je suis > Mon interview
[ Retour ]

Mon interview

Par jeu, j’ai répondu à un petit questionnaire trouvé dans la revue "Lire". Je vous suggère de vous amuser à répondre vous aussi à ces questions !


Le bonheur parfait, selon vous ?
N’avoir aucune tâche en cours. Et laisser simplement le temps s’écouler en moi.

La dernière fois que vous avez explosé de rire ?
En écoutant les candidats à l’élection présidentielle nous assurer qu’ils tiendraient leurs promesses.

La dernière fois que vous avez pleuré ?
En fait, je me suis rendu compte que je pleurais souvent, et singulièrement chaque fois qu’un individu se rapproche du divin par son attitude, ses pensées ou ses paroles. Comme beaucoup, j’ai pleuré pendant d’interminables minutes après avoir vu le film La vie est belle de Roberto Benigni. Pour ne pas indisposer mes amis après la projection, je suis allé pleurer derrière une cabane de chantier dans une rue.

Où et quand avez-vous été le plus heureux dans votre vie ?
Dans un festival de théâtre amateur à Paray-le-Monial, en 1983. Je jouais dans un spectacle de la troupe Manivel, Fausse-note à Broadway. L’émotion que nous avons partagée au moment du salut final fut d’une très grande intensité. Nous avions senti une certaine hostilité à notre encontre depuis notre arrivée au festival (nous étions arrogants, très critiques à l’égard des autres troupes et nous avions l’air un peu voyous). Et le public, venu en partie pour nous démolir, nous a finalement fait un triomphe.

Quel est votre principal trait de caractère ?
La bonne humeur.

Votre principal défaut ?
Le détachement. J’ai du mal à m’attacher aux choses, aux gens. Je crois que je ne suis vraiment attaché qu’aux valeurs.

A quelle figure historique vous identifiez-vous le plus ?
À Camille Desmoulins. Il a utilisé sa plume pour défendre ses idées jusqu’à la guillotine !

Qui sont vos héros, aujourd’hui ?
Les jeunes des quartiers difficiles qui arrivent à surmonter tous les handicaps familiaux, culturels, sociaux, financiers qui pèsent sur eux. Pour eux, échapper à la drogue, la délinquance, la déchéance ou le suicide c’est déjà beaucoup. Quand, malgré tout, ils parviennent à mener une vie simplement normale, c’est un exploit qui m’émeut toujours.

Vos héros de fiction préférés ?
Les héros asexués comme Tintin.

Quelle est la qualité que vous préférez chez un homme ?
Le courage. J’ai beaucoup d’admiration pour un ami qui est parti seul en Thaïlande défier les boxeurs thaïs sur le ring du Lumpini Stadium à Bangkok. C’est une chose qui me paraît totalement inaccessible.

Et chez une femme ?
L’intelligence.

Vos écrivains préférés ?
Jeune, j’étais fasciné par Lautréamont, Rabelais, Lovecraft, Poe, Conan Doyle. Je lisais peu de romanciers français. Je préférais les auteurs étrangers : Sweig, Herman Hess. Mais je m’intéressais beaucoup aux biographies des grands écrivains comme Jules Verne, Lewis Caroll, Jack London. Je voulais comprendre le mystère de la création.

Votre livre culte ?
Ce n’est pas un ouvrage littéraire. C’est l’autobiographie de Carl-Gustav Jung, Ma vie. Il y a eu pour moi un avant et un après ce livre.

Vos compositeurs préférés ?
Julien Clerc autrefois, quelques auteurs compositeurs français d’aujourd’hui. Et puis Bach.

Votre film culte ?
Louis II de Bavière de Visconti. D’une manière générale, j’ai adoré les films italiens des années 70 : ceux de Pasolini, ceux d’Antonioni, de Visconti, de Fellini. J’ai voué aussi un culte au film Le Jardin de Finzi-Contini de Vittorio de Sica. Je n’ai jamais retrouvé ensuite les mêmes émotions. Mais peut-être parce que j’avais 20 ans à l’époque...

Votre comédien préféré ?
Dans les années 70, il y avait un comédien qui m’attirait beaucoup, Marc Porel. Demi-frère du photographe Jean-Marie Périer, je l’avais découvert dans le premier film de ce dernier, Tumuc-Humac. Il incarnait pour moi un idéal de masculinité que j’ai souvent mis en scène dans mes textes.

Vos peintres favoris ?
Georges de La Tour. Et aussi Rembrandt. J’ai eu l’occasion de me rendre à Leiden en Hollande où il est né. Il y avait en fin d’après-midi dans cette ville une lumière que je n’avais vu nulle part ailleurs.

Votre couleur préférée ?
Le mauve. Cette couleur provoque en moi une intense émotion.

Votre boisson préférée  ?
Après bien des expériences, j’ai fini par ne plus boire que du vin rosé, avec une préférence pour le Cabernet d’Anjou. Je fais une entorse pour le champagne rosé et l’eau minérale pétillante.

Votre plus grande réussite ?
D’avoir pu me mêler à tous les milieux. Il m’est arrivé dans une même journée de quitter un grand hôtel parisien "et ses hôtes de marque", comme on dit, et d’aller ensuite retrouver des amis dans la salle de boxe d’une cité. Tous les humains se ressemblent terriblement...

Votre plus grand regret ?
De ne pas être compositeur de musique. Mon frère l’est et je suis très jaloux. Une note suffit pour exprimer une émotion. Avec l’écrit, c’est beaucoup plus difficile. D’ailleurs, pour me "chauffer" avant d’écrire, j’écoute des musiques très chargées émotionnellement.

Si vous pouviez changer une chose dans votre apparence physique ?
Je changerais à peu près tout sauf le regard.

Que détestez-vous par-dessus tout ?
Le retard (le mien et celui des autres).

Quand vous n’écrivez pas, comment passez-vous le temps ?
Je suis un cérébral. Quand je n’écris pas, je cherche à apprendre de nouvelles choses ou je médite. Heureusement, des amis m’entraînent de temps en temps dans des randonnées pédestres. Je ne fais pas suffisamment fonctionner mon corps.

Quelle est votre plus grande peur ?
La guerre.

Comment aimeriez-vous mourir ?
Difficile de faire un choix… Je crois en la réincarnation, j’ai donc une vision très particulière de la mort. J’ai retrouvé beaucoup d’amis de mes vies antérieures dans cette vie-ci. Je nous perçois comme des voyageurs du temps. Un jour ici, le siècle suivant là-bas. Aujourd’hui un costume, demain un autre. La mort me préoccupe moins que l’accomplissement de ce pourquoi je suis venu ici et maintenant.


Visitez mes autres sites personnels :


  • Christian Julia Blog

    Mon blog accueille mes articles sur les différents thèmes abordés dans mon récit "Ces vies dont nous sommes faits" : spiritualité, histoire, science, psychologie, société et sport..

    Visiter le siteVisiter


    Christian Julia Ecrits

    Ce site accueille en ligne le texte intégral de mes différents écrits : nouvelles, romans, pièces de théâtre, scénarios, récits.

    Visiter le siteVisiter


    Christian Julia Photographies

    Ce site est dédié à mes photographies dans le domaine du sport (boxe, body-building, etc.) et de mes voyages en France et à l’étranger.

    Visiter le siteVisiter


  • La boxe pieds-poings

    Site consacré à la boxe pieds-poings avec un dictionnaire, un annuaire des clubs, des annonces de compétitions, des portraits de champions...

    Visiter le siteVisiter


    Editions du Gymnase

    Boutique en ligne des éditions papier de mes écrits : recueils de nouvelles, romans, pièces de théâtre, récits.

    Visiter le siteVisiter


    On a beau dire !

    Présentation de mes prestations et réalisations en matière de communication : sites Internet, emailing, newsletters, brochures, affiches, etc...

    Visiter le siteVisiter


Vers le haut
  Christian Julia