Sport

| ACCUEIL | Sport | Le Body-building |

Sport

Le Body-building

En 1995, une liaison assez frappante m’apparaît entre la succession des ères spirituelles et les pratiques sportives. Alors que la boxe (l’affrontement des opposés) me semble caractériser l’Ère des Poissons avec sa symbolique de deux jumeaux opposés (le Christ et le Malin), le body-building me paraît incarner parfaitement le sport de l’Ère du Verseau. Pas d’affrontement avec les instincts comme dans l’Ère du Taureau, pas d’affrontement avec les éléments comme dans l’Ère du Bélier, pas d’affrontement avec l’autre comme dans l’Ère des Poissons, mais un affrontement avec soi-même, dans un face-à-face solitaire, typique de la symbolique du Verseau.

Les jeunes des cités, tentés par la boxe dans les années 80 et 90, se tournent aujourd’hui vers la musculation. Ils cherchent dans le pancrace, la lutte, ou le free fight,... des formes plus dures de combat qui nécessitent une puissance accrue ; de l’autre, l’urbanisation développe un marché de l’insécurité où le « physique imposant » est valorisé...

Dans une société de plus en plus violente et dangereuse, le volume musculaire fait office de carapace entre l’individu et les autres, une sorte d’« airbag » personnel.

fleche Lire dans "Ces vies dont nous sommes faits" une description détaillée des rapports entre le sport et la spiritualité.

L’alchimie du corps et de l’esprit

Si les alchimistes du Moyen-Age avaient projeté sur la matière des processus de transmutation qui, en réalité, comme l’a montré le psychologue Carl-Gustav Jung, concernaient l’âme, les adeptes de la musculation appliquent au corps des processus (développement, purification, densification) que la société matérialiste a renoncé à valoriser dans les aspects spirituels de l’homme.

La musculation paraît aujourd’hui comme une incarnation moderne du désir de transformer le plomb en or. Ici, ce n’est ni la matière, comme du temps des alchimistes, ni l’âme, comme du temps de Jung, qui sont en jeu, mais la matière humaine.

D.S.R

Le scénario que j’écris en 1995 met en scène notamment ces idées sur le body-building et la transmutation de la matière humaine.

Voir le scénario D.S.R.

La relève

Mon exploration de la boxe pieds-poings remonte à plus de dix ans. Certes, je n’ai jamais totalement perdu le contact avec cet univers, mais je m’en suis éloigné pour mener de nouvelles aventures professionnelles.

Aujourd’hui, je manifeste un regain d’intérêt pour la boxe. J’ai entièrement rénové mon site de la boxe pieds-poings et fréquente assidûment les boxeurs du club de boxe de Meaux. J’ai repris la photographie de combats et je retourne dans les soirées de gala.

Symbole de ce renouveau, j’ai récemment photographié Maïke Garros, le neveu de grands champions de boxe. Une nouvelle génération. Il vient d’avoir 17 ans et a déjà décroché un titre de champion de France de kick-boxing.

Et comme beaucoup de jeunes sont maintenant sur Facebook, je viens de créer une page Facebook consacrée à la boxe pieds-poings. Le monde change, je vous dis... Enfin, un peu...

couverture
  • Ces vies dont nous sommes faits

  • Le récit de l’aventure qui m'a conduit à partir de 1987 de la découverte de mes vies antérieures à l’univers de la boxe pieds-poings et des cités de banlieue.

  • Acheter
  • En savoir plus